Research @ HEC Liège (FR)

Research @ HEC Liège


Social Enterprise & Business Ethics

 

Mettre en lumière, analyser, faire comprendre, accréditer les rôles spécifiques et l’importance croissante des entreprises et organisations qui développent des activités économiques au service d’une finalité sociale ou sociétale, c’est la mission que se sont donnée les chercheurs membres du domaine « Social Enterprise & Business Ethics » !

Parce que les entreprises sociales sont très souvent ancrées dans des histoires et des dynamiques locales, leur potentiel de développement ne peut être saisi qu’en comprenant et en s’appuyant sur de tels encastrements.
C’est pourquoi un vaste programme de recherches lancé en 2012 et couvrant 50 pays à travers le monde ne cesse de mettre en lumière les spécificités et la diversité des entreprises sociales.

Jacques Defourny, Sophie Adam (CES) et Marthe Nyssens (UCL) assurent ainsi la coordination de plus de 230 chercheurs dont les enquêtes minutieuses fournissent aujourd’hui une confirmation empirique de 4 modèles principaux d’entreprise sociale et d’une grande diversité en leur sein.
Deux ouvrages viennent de paraître chez Routledge sur l’entreprise sociale en Asie et en Amérique latine. Deux autres sur l’Europe vont suivre en 2020.

Parmi ces modèles, les coopératives connaissent un succès croissant ! A partir du cas des coopératives d’énergie renouvelable, Benjamin Huybrechts, Frédéric Dufays et Thomas Bauwens contribuent à repenser la notion de croissance organisationnelle. Leur article, publié dans Organization & Environment, a également donné lieu à un article dans The Conversation.

La gouvernance démocratique et la participation des travailleurs sont des caractéristiques centrales des entreprises sociales. Benjamin Huybrechts et Frédéric Dufays éclairent ces pratiques dans un article à paraître dans Work, Employment and Society, tandis qu’Aurélie Soetens signe une chronique à ce sujet dans le quotidien La Libre.

Afin de mettre en lumière ce que les entreprises sociales et solidaires apportent pour le dynamisme des territoires et le bien-être de leurs habitants, le projet INTERREG VISES a réuni durant quatre ans 21 partenaires, dont le CES à travers Sybille Mertens et Charlotte Moreau.
Cette collaboration a permis de formaliser une démarche de valorisation de l’impact social, publiée dans ce cahier thématique, ainsi qu’une réflexion sur la démarche de recherche-action au cœur du projet VISES et sa pertinence pour la construction des innovations sociales.

 

Plus d'informations sur ce domaine