Projet BRAIN-TRAINS

Brain Trains

BRAIN-be

Belgian Research Action through Interdisciplinary Networks – TRanversal Assessment of Intermodal New Strategies 2012-2017


 

Des systèmes de transport de fret efficaces sont essentiels à la compétitivité économique et aux échanges commerciaux de l’Europe. En particulier, le transport intermodal, c’est-à-dire la combinaison d’au moins deux modes, est indispensable à la réalisation des activités du commerce mondial. Le transport intermodal a été reconnu comme un choix écologique qui permet des économies d'échelle potentielles. En effet, des modes de transport respectueux de l'environnement sont utilisés sur la plus grande partie du trajet, les acheminements routiers étant réduits au minimum. Toutefois, le réseau complexe d'acteurs et de parties prenantes impliqués dans l'ensemble de la chaîne de transport intermodal rend les problèmes de décision difficiles et complexes. Jusqu'à présent, les services intermodaux n'ont pas réussi à attirer le niveau de clientèle souhaité sur la plupart des corridors de fret en Europe, comme en témoigne le déséquilibre actuel de la répartition modale avec 71,7% du transport terrestre de marchandises dans l'UE effectué par route (Commission européenne, 2017).

La réalisation principale de BRAIN-TRAINS est d’avoir élaboré un plan définissant les critères et les conditions détaillés pour le développement d’un réseau intermodal innovant en Belgique et sur les corridors du Réseau Transeuropéen de Transport (RTE-T) passant par la Belgique. Concrètement, le projet a développé un cadre opérationnel dans lequel un transport intermodal efficace peut être mis en place avec succès et dans lequel toutes les parties prenantes peuvent avoir une participation et un engagement bénéfiques. Bien que l’accent soit mis sur l’intermodalité ferroviaire et sur le transport de marchandises, son interaction avec le transport de passagers est prise en compte, car le même réseau est utilisé et de nombreux instruments politiques (construction d’infrastructures, tarification routière, etc.) ont une incidence sur ces deux segments du transport.

BRAIN-TRAINS a examiné cinq problèmes concernant l’organisation et l’optimisation des réseaux de fret ferroviaire, la valeur ajoutée, l’impact environnemental, l’organisation du marché et le fonctionnement des pouvoirs publics. Ces questions sont traitées par une approche véritablement interdisciplinaire comprenant des interconnexions, des apports mutuels ainsi que des boucles de rétroaction. Ses résultats se résument en vingt-cinq conclusions et recommandations.

L’équipe d’HEC Liège (Dr. Martine Mostert, Dr. Christine Tawfik et Pr. Sabine Limbourg) a mis en évidence l’efficacité potentielle du transport intermodal en Belgique en modélisant le problème managérial à l'aide de techniques de programmation mathématique et d’optimisation. Dans le but d'améliorer le processus décisionnel des différents acteurs de la chaîne de transport intermodal, l'équipe a choisi deux angles principaux : l'échelle nationale, c'est-à-dire les flux à l'intérieur de la Belgique, et l'échelle européenne, c'est-à-dire avec la Belgique comme principal point de départ ou d'arrivée des flux. Une perspective économique (minimisation des coûts opérationnels) a été comparée à deux perspectives environnementales (minimisation des émissions de CO2 et des coûts externes de la pollution atmosphérique). Les questions de planification tactique ont également été examinées. La consolidation du fret est une caractéristique centrale des systèmes de transport sur de longues distances car il n'est pas viable de personnaliser les services. À cet égard, le processus de planification tactique est particulièrement difficile en raison de l’ampleur des décisions prises à l’échelle du réseau et des compromis qu’il implique. Nous avons examiné plus particulièrement les questions pertinentes concernant la conception et la tarification des réseaux de services (http://hdl.handle.net/2268/228477).

BRAIN-TRAINS a fourni des résultats nouveaux et très recherchés tant par le secteur que par les décideurs politiques. Ces derniers ont accueilli très positivement les réalisations de BRAIN-TRAINS et aspirent surtout à la poursuite et à la traduction des résultats en stratégies et politiques concrètes. Il est important que le secteur et les décideurs tiennent en compte les recommandations pour étayer leurs décisions.