Marquer les esprits grâce à des présentations efficaces

Marquer les esprits grâce à des présentations efficaces


Langue: français
Enseignants-pilotes: David Homburg et Eddy Heins
Remarque : aucun pré-requis.

Qui ne s’est jamais senti mal à l’aise au moment de commencer une présentation orale ?

Le trac, la peur du trou de mémoire, de la question qui tue, de ne pas être à la hauteur, voilà qui fait partie des prémices de la plupart des interventions publiques. Et de fait, ces angoisses sont justifiées : celui qui se lance dans une présentation sait qu’il sera jugé, qu’il joue son crédit. Ce stress ne serait rien s’il ne se voyait pas tant : mains moites, gestes parasites, incapacité à se concentrer…

Le but de cet atelier est de permettre aux participants de dépasser ces appréhensions en prenant conscience du fait que s’ils seront effectivement jugés, ils ont en main tout ce qu’il leur faut pour que ce jugement soit positif. La gestuelle, la voix, les supports de tous types, le rythme et la structure, les effets de rupture et les traits d’humour sont sous leur contrôle.

Afin de pousser les participants à cesser de « subir » leur position d’orateur pour devenir acteurs de leur présentation, cette formation vise à leur donner confiance en leur maîtrise des différents éléments clés de leur mise en scène. Pour ce faire, l’atelier comporte deux parties en constante interaction:

L’une, qui aborde l’élément « mise en scène » de la présentation, s’attachera au langage, verbal, certes, mais aussi non-verbal, afin de faire prendre conscience  - et de tirer parti - des messages dispensés par le corps de l’orateur. La structure de l’exposé, les effets de rupture, l’interaction entre plusieurs orateurs et la gestion de l’espace font également partie de ce volet de l’atelier. Cette partie est dispensée par des habitués de la présentation orale, ayant une expérience solide dans le domaine du théâtre et du jeu de scène.

L’autre partie est consacrée à l’utilisation efficace de supports. Il ne s’agit pas ici d’apprendre à utiliser un logiciel de création de diaporama, mais plutôt de prendre conscience de la multitude de supports possibles et de la bonne manière de les utiliser. Comment en faire des éléments clarificateurs, des apports d’information, comment éviter qu’ils soient source de confusion, cause de perte d’attention, voire simplement trop chargés pour être utiles. La gestion de cet équilibre délicat est l’objet du second volet, qui est pris en charge par un pédagogue, donc également orateur au quotidien, dont les compétences informatiques permettront aux participants de gérer leurs difficultés dans la création de supports.

 

Dernière mise à jour : 12/09/2016