HEC ULG. School of Management's University of Liege

Master en sciences économiques

Brochure de présentation

 

 

 

 

Compétences attendues des diplômés d’un Master en Sciences économiques

 

Tout d’abord, les compétences universitaires transversales nécessaires au bon développement d'une carrière dans le monde économique, en entreprise ou dans des organisations professionnelles:

  • la maîtrise des langues: anglais et au moins une seconde langue ;
  • l’adaptabilité en contexte professionnel: flexibilité et capacité à l'apprentissage continu ;
  • la curiosité intellectuelle, l’ouverture sur le monde ;
  • l’ancrage dans le réel ;
  • la capacité à communiquer, à travailler en équipe et à diriger ;
  • l’investissement personnel, le sens de l’effort, la construction d'un itinéraire personnel ;
  • la créativité et l’esprit entrepreneurial.

 

Mais aussi :

  la maîtrise des disciplines de base de la gestion à un niveau d'approfondissement permettant d'entamer une carrière professionnelle généraliste ou liée plus spécifiquement à l'une de ces disciplines ;

  la maîtrise approfondie d'une compétence ou d'un domaine de spécialisation spécifique permettant d'afficher un profil pointu, par exemple dans le cadre d'une recherche d'emploi ou en vue d'une spécialisation ou d’une carrière de recherche ultérieure ;

  étrangères : anglais (à un niveau répondant à la norme internationale C1) et une autre langue (au niveau minimum B2) ;

  la compréhension du fonctionnement des entreprises et des enjeux économiques contemporains ;

  la capacité à mettre en œuvre les connaissances acquises dans le cadre d'une situation de terrain complexe, d'analyser rigoureusement la situation rencontrée et d'y apporter des solutions pertinentes ;

  l’acquisition d’un socle de connaissances nécessaires pour remplir, au sein d’organisations, le rôle d’expert en économie ouvert aux grandes questions de société et de gouvernance : économie internationale, économie industrielle, économie monétaire, économie publique, économétrie, etc.

 


Finalités spécialisées: 

Economic Analysis and Public Governance (FR/ENG)

Les entreprises et les gouvernements doivent prendre au quotidien des décisions routinières ou stratégiques dans un environnement mondialisé où les changements technologiques sont de plus en plus rapides. Grâce aux nouvelles technologies de l’information, ces entreprises et ces gouvernements sont inondés chaque jour de données qualitatives et quantitatives relatives aux marchés, aux comportements des consommateurs, ou aux résultats des entreprises que les dirigeants d’entreprises ou responsables politiques doivent comprendre, utiliser ou ignorer.

La formation que reçoit l’économiste a pour but de lui permettre de « digérer » cette profusion d’informations pour la rendre intelligible et utilisable.

La finalité spécialisée « Economic analysis and public governance » a pour objectif de fournir aux étudiants une formation pointue en analyse économique et en méthodes quantitatives afin de proposer des solutions stratégiques pour la croissance et la gouvernance des entreprises, des organisations non-gouvernementales ou des institutions publiques.

La formation dispensée aux étudiants vise à fournir aux étudiants des méthodes rigoureuses d’analyse et de synthèse fondées sur la modélisation et les techniques économétriques. Plus particulièrement, les étudiants pourront suivre des cours approfondis en :

  • économie internationale et économie du développement ;
  • économie industrielle ;
  • économie de la croissance et de l’innovation ;
  • économie de l’information et en théorie des jeux ;
  • économie publique et finances publiques ;
  • économie de la santé ;
  • économétrie des séries temporelles et des données en panel.

 

Les étudiants devront au cours de leur formation effectuer un stage, rédiger un rapport de stage et réaliser un travail de fin d’études sur le même sujet.  Cette spécialisation sur un domaine précis doit permettre aux étudiants d’exploiter leurs connaissances acquises pour y développer une expertise sérieuse.  Cette expertise doit être considérée comme une carte de visite lors d’un entretien d’embauche.

Programmes de cours

 

Economics and Finance (ENG)

La récente crise financière a mis en exergue le rôle important pris par les marchés financiers dans nos économies modernes. Elle a en particulier révélé notre insuffisante connaissance et maîtrise des liens très imbriqués entre le secteur financier et la croissance économique.

La finalité spécialisée « Economics and finance » a pour objectif d’offrir aux étudiants une double formation en économie et en finance, et ainsi de proposer au secteur financier, mais également à d’autres secteurs (marchands ou non marchands),  des profils ayant cette double compétence.

La formation dispensée aux étudiants vise à fournir aux étudiants des méthodes rigoureuses d’analyse et de synthèse fondées sur la modélisation et les techniques économétriques. Plus particulièrement, les étudiants devront suivre des cours approfondis en :

  • économie de la croissance et en économie internationale ;
  • économie de l’information et en théorie des jeux ;
  • finance de marché, finance d’entreprise, et gestion du risque ;
  • économétrie des séries temporelles et des données en panel.

 

Les étudiants devront au cours de leur formation effectuer un stage, rédiger un rapport de stage et réaliser un travail de fin d’études sur le même sujet.  Cette spécialisation sur un domaine précis doit permettre aux étudiants d’exploiter leurs connaissances acquises pour y développer une expertise sérieuse.  Cette expertise doit être considérée comme une carte de visite lors d’un entretien d’embauche.

Programmes de cours

 

 

Ce cursus est notamment mis en pratique dans le cadre d'un projet HEC-ULg: HEC-ULg Investing Group

 

Développement de solutions créatives (FR)

Une spécialisation unique en Fédération Wallonie-Bruxelles, reposant sur le projet ID-Campus, intégre l’ensemble des masters HEC-ULg à partir de  cette année académique 2011-2012.

Il s’agit d’une spécialisation pour les économistes et les gestionnaires,  dans un premier temps. Le projet est axé sur la création d’un programme de 30 crédits correspondant à une finalité spécialisée au sein des Masters en Sciences économiques, Sciences de gestion et Ingénieur de gestion. Cette finalité sera uniquement accessible aux étudiants déjà porteurs d’un premier diplôme de master à finalité et qui auront été sélectionnés à partir d’un dossier de candidature dûment étayé. Cette formule devrait être par après intégrée aux formations de toutes les facultés et hautes écoles, partenaires d’ID-Campus, la  plateforme ouverte et interdisciplinaire pour mobiliser la créativité des jeunes, des chercheurs et des entreprises en vue d’imaginer de nouveaux usages, produits, services ou modèles d’affaires au service d’une société durable.

 

Structure et contenu du programme

Le programme répond aux exigences du décret "Bologne" du 31 mars 2004. Il s’organise comme suit :

 

Un tronc commun de 3 séminaires (9 ECTS)

1. Techniques de gestion de projets (3ECTS). Ce cours présentera les principales techniques et méthodes de gestion de projet qui pourront être mobilisées dans le cadre des projets mis en œuvre dans le programme.

2. Philosophie et modèles de développement (3ECTS). Ce cours, basé sur des conférences et des discussions ouvertes, aura pour objectif d’inviter les étudiants à réfléchir aux modèles de développement occidentaux privilégiés depuis la révolution industrielle, et les modèles alternatifs qui pourraient être mobilisés pour faire face aux enjeux sociétaux actuels.

3. Soft skills pour la gestion de projet (3 ECTS). Ce cours abordera en condensé les principaux concepts dans le cadre du projet « soft skills pour les métiers de l’ingénieur » en cours de développement au sein de l’ULg. Un accent particulier sera mis sur (1) la communication interpersonnelle et la gestion de la relation, (2) le travail en équipe pluridisciplinaire et (3) le leadership. 

 

La réalisation de missions/projets (15 ECTS)

Ces projets sont potentiellement associés à l’un des 6 thèmes suivants, sachant qu’un même projet peut être associé à plusieurs thèmes. 

  • Le développement territorial

  • Le développement économique

  • Le développement technologique

  • Le développement artistique

  • Le développement social

  • Le développement commercial

 

L’étudiant choisit, au moment de son inscription, 2 thèmes parmi ces 6, lui garantissant ainsi qu’il aura au moins à travailler sur des projets présentant des composantes importantes, associées aux 2 thèmes choisis.

Au cours de leur projet, les étudiants réaliseront 3 missions de nature différente sans nécessairement changer de projet. Chaque mission correspond à une étape différente de gestion de projet. Chaque mission sera précédée de séminaires sur le modèle d’organisation de HEC-ULg Entrepreneurs qui a fait ses preuves. Les missions sont les suivantes :

1. Idéation et créativité (5 ECTS). L’objectif de cette mission sera de former les étudiants à certaines méthodes de créativité en les appliquant à des problématiques qui leur seront données au début de mission.

2. Etude de faisabilité (5 ECTS). L’objectif de cette mission sera de former les étudiants à l’analyse de la faisabilité d’un projet sous ses différentes facettes techniques, sociales, économiques, financières, utilitariste, artistique,… de manière à dégager un « concept » qui constitue une sorte de cahier des charges du projet idéal à mettre en œuvre intégrant l’input des différentes dimensions à prendre en considération. Pour certains projets, l’issue de cette étape pourra aller jusqu’à la rédaction d’un plan d’affaire.

3. Plan d’exécution (5 ECTS). L’objectif de cette mission est de valider les premières conclusions de la première étude de faisabilité. Cette validation pourra prendre plusieurs formes possibles telles que des tests, la réalisation de prototypes, de modèles, de validation « on site », etc.

 

Des cours à options (6 ECTS minimum)

Des cours à option seront proposés par les facultés et hautes écoles au sein de leurs programmes. Les étudiants seront orientés vers ces cours en fonction des thèmes qu’ils auront privilégiés(ex : un étudiant qui aurait choisi le thème du développement territorial sera orienté vers un cours de type sociologie de la ville). Ces cours auront en principe 3 ECTS minimum.  

Contenu du programme

Les cours suivants sont accessibles aux étudiants en :

  • Master en sciences économiques à finalité spécialisée en développement de solutions créatives

  • Master en sciences de gestion à finalité spécialisée en développement de solutions créatives

  • Master en ingénieur de gestion à finalité spécialisée en développement de solutions créatives

 

Cours obligatoires

  • Techniques de gestion de projets

  • Philosophie et modèles de développement

  • Soft skills pour la gestion de projet

  • Missions de gestion de projet

    • Idéation et créativité

    • Etude de faisabilité

    • Plan d’exécution

 

Cours au choix

En fonction de son projet et en accord avec le responsable de la finalité spécialisée, l’étudiant choisira des cours pour un total de 6 crédits parmi une liste de cours à définir.

 

 

Voir les brochures de nos finalités spécialisées

 

La finalité didactique

Elle comprend la formation pédagogique préparant à l'enseignement secondaire supérieur. Les étudiants qui ne choisissent pas d'emblée la finalité didactique mais qui, après avoir terminé une autre finalité, souhaiteraient quand même s'orienter vers une carrière dans l'enseignement, auront la possibilité de refaire uniquement les 30 crédits spécifiques à la finalité didactique, sans avoir à refaire un travail de fin d'études.

Programmes de cours


Powered & designed by djm Web Agency | HEC ULg © 2010

A la une

HEC-ULg and Antwerp Management School are joining forces to propose state of the art executive programmes in 4 languages. www.alliance4exed.be Video

Soirée Entreprises & Présentation Parrain de Promotion 13-14

Inscription à la soirée